Mickael Dos Santos vient de sortir son nouveau single « Prendre l’air ». Rencontre sur Music Shaker.

interview mickael dos santos

Mickael Dos Santos vient de sortir son nouveau single « Prendre l’air ». C’est en voiture, entre deux Showcases, qu’il a répondu à mes questions. L’occasion de revenir sur son parcours et son actualité.

Bonjour Mickael , tu viens de sortir ton nouveau single « Prendre l’air », mais tout d’abord, comment vas-tu?

Ça va très bien, en forme. Je travaille assez dur en ce moment mais c’est qu’il faut (sourire). On n’a pas le choix.

Nous t’avons connu lors de l’émission « La France a un incroyable talent », peux-tu revenir sur tes meilleurs souvenirs de l’émission?

Mon meilleur souvenir est l’arrivée dans ce monde-là car tout était nouveau. Au fait, le meilleur moment n’était pas la finale mais les auditions. C’était le moment déclencheur de ma carrière. Le Golden Buzzer est un classique de l’émission et je ne m’y attendais vraiment pas. C’était un grand moment de bonheur et un grand changement dans ma vie actuelle.

J’imagine que c’est bien le moment le plus marquant vu que ça marque le changement et puis la suite qui suit.

Je le dis souvent, c’est un moment spécial car en sortant de scène, j’avais déjà l’impression d’être quelqu’un d’autre. Ce moment restera le plus beau.

Tu étais maçon à la base, comment t’es-tu retrouvé à la télévision?

Ce n’est jamais évident de faire les deux mais je travaille encore aujourd’hui. C’est passionnant de passer du travail dans le bâtiment et d’arriver dans la musique, puis de retourner dans le bâtiment etc….(rire). C’est ce qu’il faut aussi pour garder les pieds sur terre et avoir de la motivation pour la suite. En revenant en arrière, je préfère avoir fini deuxième et pouvoir continuer et réussir dans ce monde-là.

Je n’avais pas suivi l’émission, c’était qui le vainqueur?

C’était Antonio, un magicien. Je lui en veux (il éclate de rire)

(rire). Tu as sorti en single les titres « A Change Is Gonna Come » et « Unchained Melody » que tu avais interprété dans l’émission, ces titres ont-ils bercé ton enfance?

J’avais chanté le premier aux auditions et le second en finale. Oui, les titres sont connus car « A Change Is Gonna Come » a été repris plusieurs fois dernièrement et « Unchained Melody » est connu mondialement pour le film « Ghost ». Je les connais depuis petit et puis « A Change Is Gonna Come » parle un peu de mon histoire et de mon enfance. C’était les deux morceaux que je voulais reprendre pendant l’émission.

C’est donc toi qui les as choisi et pas la production?

Exactement.

Tu viens de sortir ton nouveau single « Prendre l’air », peux-tu me le présenter?

C’est mon premier single officiel. Il est très important pour moi car c’est un rêve qui se réalise une nouvelle fois. Le titre parle d’amour et de prendre l’air, un peu comme dans ma vie d’ailleurs, par rapport à mon passé. Dans la vie de tous les jours et dans le monde dans lequel on vit, il faut réussir à prendre l’air et penser à autre chose.

Ton premier album sortira à l’automne, peux-tu m’en dire plus?

Il est prévu pour l’automne. Nous sommes encore dans l’enregistrement. Il va parler d’amour. Je veux montrer une partie de ma personnalité à mon public. Je veux que mes fans découvrent qui je suis vraiment. Il y aura un peu de tout : des chansons d’amour, des chansons par rapport à mon enfance, mon histoire avec ma maman… Il y aura aussi deux titres en Portugais, peut être deux morceaux en anglais et une reprise aussi.

Tes reprises « A Change Is Gonna Come » et « Unchained Melody » seront-elles dessus?

Il y aura « A Change Is Gonna Come ».

Pourra-t-on te retrouver sur scène prochainement?

C’est encore trop tôt pour parler de mes concerts, après, oui, j’ai des scènes de prévues avec des radios.

Question spéciale, tu es sur Music Shaker, on shake la musique, peux-tu me citer trois titres que tu écoutes beaucoup en ce moment de trois styles différents?

J’écoute beaucoup « Depois de ti » de Tony Carreira. J’écoute beaucoup de la variété portugaise, de la Zumba et beaucoup de Seal aussi.

Question d’actualité, nous venons d’entrer dans l’été, quel est, selon toi, le tube de l’été de cette année?

Le tube de l’été c’est « Prendre l’air » (éclat de rire).

(rire) Je m’y attendais.

C’est normal. Il y a beaucoup de titres qui sortent en ce moment et qui sont pas mal. Je n’ai pas encore tout écouté, mais certains sont bons pour l’été.

Question hors sujet, tu es d’origine portugaise, as-tu été fier que le Portugal remporte enfin l’Eurovision?

Ah oui! Très! On gagne tout en ce moment, l’Eurovision, l’Euro…

Te verrais-tu y participer?

Ah oui, pourquoi pas? Ce serait un honneur de représenter la France, ou même le Portugal. Je pense que ça doit être une expérience à faire, donc ça serait un plaisir.

Quelle est la question que l’on ne t’a jamais posée en interview, et à laquelle tu aurais aimé répondre ?

Une question que je voudrais qu’on me pose? Franchement, je sais pas.

Je te donne un joker : tu peux démentir ou avouer une passion cachée qui pourrait surprendre tes fans.

Je suis un grand fan de Cristiano Ronaldo. Je m’approche de plus en plus de la rencontre et j’y arriverai (rire). Fan de cet homme depuis tout petit, car il est portugais et représente très bien le pays. Il est un grand homme dans ce qu’il fait et dans sa vie car il est resté humble. On a plusieurs points communs : le Portugal et notre histoire. Il a perdu son papa jeune et moi, ma maman.

As-tu un message à transmettre à ton public?

Les remercier car sans eux, je ne serais pas là. Tout a commencé à « Incroyable Talent » et depuis, ils sont toujours là. Je me bats chaque jour pour sortir des titres, en travaillant nuit et jour. Je demande au public de me suivre et de me soutenir encore car c’est leur soutien qui fait tout.

Merci à Mickael Dos Santos d’avoir répondu à mes questions avec sympathie et sincérité. Merci à Charles Clément et à l’Agence Rise Up. Redécouvrez le clip de « Prendre l’air ».

 

Cet interview à été rédigé pour la première fois sur le lien suivant : http://www.actuanews.fr/music-shaker/Rencontre-avec-Mickael-Dos-Santos_a3950.html